Colonne vertébrale

La colonne vertébrale est un élément clé du corps humain. Elle en constitue l’axe central, celui par lequel nous pouvons nous relier au ciel et à la terre.

Elle abrite la moelle épinière et le liquide céphalo-rachidien de l’atlas jusqu’à la 2ème vertèbre lombaire, qui constituent avec l’encéphale le système nerveux central. 

Trente et une paires de racines rachidiennes  émergent de la colonne par les trous de conjugaison situés entre les pédicules. La racine antérieure conduit l’influx nerveux du centre vers la périphérie, la racine postérieure le conduit de la périphérie (des organes sensitifs) vers le centre. De part et d’autre de la colonne ces racines se rejoignent pour former les 31 nerfs rachidiens émergeant de la colonne (système nerveux périphérique).
Gray796

Ces détails anatomiques nous renseignent sur l’importance de notre colonne, véritable carrefour des informations nerveuses circulant dans le corps et sur la nécessité d’en préserver l’intégrité fonctionnelle.

Notre colonne vertébrale c’est aussi des os : les vertèbres séparées par un coussinet : le disque intervertébral.

Notre colonne à  a la particularité de disposer de courbures suite à notre station debout. Ces courbures tantôt concaves postérieurement (niveaux cervical et lombaire), tantôt convexes (niveaux dorsal et sacré) permettent de mieux répartir le poids du corps, d’amortir les chocs dus au déplacement sur deux jambes.

Le cours de Pilates est un moment privilégié pour retrouver sa colonne, la ressentir, la faire bouger en respectant son intégrité.
945320_438218192940210_589766223_n
Cat

Avant tout mouvement visible dans les différents plans de l’espace (flexions, rotation, extension), il est fondamental de comprendre l’auto grandissement et de décompresser les disques intervertébraux en maintenant la colonne dans une verticalité respectant ses courbures naturelles.

Quelques mouvements du Pilates qui mobilisent particulièrement la colonne vertébrale :
– dos rond /dos creux (extension et flexion de l’ensemble de la colonne)
– grand enroulé ( articulation de l’ensemble de la colonne en partant d’une extrémité )
– le cygne ( extension de la colonne )
– tous les exercices sur le dos de renforcement du centre abdominal (flexion de la colonne cervicale et dorsale)
– flexion latérale ( flexion de la colonne dorsale et cervicale)
– préparation à la torsion et torsion du buste (torsion ou rotation de la colonne dorsale et cervicale)

Lorsque les mouvements ne mobilisent qu’en partie la colonne (zones cervicale et dorsale), la partie lombaire et le bassin sont stabilisés par l’activation du centre d’énergie (respiration et engagement musculaire).
C’est la base du travail en Pilates : comprendre l’ancrage, la stabilisation qui permet le mouvement d’autres parties.

Lors des mouvements plus amples de la colonne, lorsque le bassin est lui aussi mobilisé, c’est aussi à partir de la respiration et de l’engagement abdominal, sans relâchement . Les muscles mobilisent les os, soutiennent les organes.

 

Commentaires /Retours sur les formations

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s