En yoga, nous pratiquons la « salutation au soleil ». Tous les jours, matin et soir, matin ou soir; on fait ce qu’on peut !
… mais honnêtement 🙂 cela prend 5 à 10 mn maximum suivant nos possibilités. C’est un minimum au quotidien pour notre santé, à condition bien sûr de pratiquer en cultivant présence et attention à soi, au souffle…
Eveil corporel, mise en disponibilité dynamique du corps et du mental elle vise à « échauffer » en mobilisant la colonne vertébrale avec des flexions (vers l’avant) et des extensions (vers l’arrière). Nous pouvons aussi y inclure des rotations ou des inclinaisons latérales et la pratique peut-être plus ou moins intense suivant l’implication des bras et jambes. Le but est aussi de focaliser l’attention sur l’enchaînement et ainsi de stabiliser le mental.
Celle-ci est plutôt d’un niveau intermédiaire, elle demande d’avoir déjà pratiqué indépendamment les postures de guerrier et de planche en plus des basiques chien tête en bas/tête en haut.
Les postures de guerrier (virabhadrasana) sont exigeantes en termes de placement /alignement et force des jambes /précision des appuis.
La planche est exigeante en termes d’alignement et de force des bras/ceinture scapulaire surtout pour aller vers le « chien tête en haut » puisqu’elle passe par « chaturanga ».
Ce sont des postures qui nécessitent « mula bandha », la contraction remontante du périnée pour protéger le bas du dos, avoir un centre fort.
3 variantes de « guerriers » sont ici présentes, postures fortifiantes et symboliques d’une « guerre » plutôt d’ordre spirituel, la bataille est menée à l’intérieur de soi pour « trancher  » les chaînes de l’ignorance « avidya » en sanskrit.