La réflexologie

La séance de réflexologie est un moment pour soi. C’est se donner la possibilité de rétablir un équilibre sur les plans indissociables du physique et du mental.

Prendre soin de ses pieds, les sentir vivants et en correspondance avec tout le corps c’est aussi ressentir un meilleur ancrage à la terre, être moins vulnérable face au stress.

C’est rendre disponibles les fondations à la construction de cet axe vertical dont on parle en danse ou en Pilates.

En effet sans des pieds réceptifs, reliés au sol et au reste du corps comment se repousser du sol, comment se grandir et comment aller de l’avant?

En réflexologie on part du principe que l’organisme se reflète dans le pied… par exemple la cambrure plantaire correspond à celle de la colonne vertébrale.

Ainsi, on peut voir lorsqu’une personne est assise sur le sol les jambes allongées et que ses pieds sont « debouts » les correspondances suivantes:

Les orteils, image de la tête et du système nerveux devraient être souples et allongés pour une ouverture mentale, une disponibilité à accueillir l’environnement par les sens et le mental.

Les coussinets correspondent à la cage thoracique, poumons et coeur.

La voûte plantaire représentant les intestins et les reins devrait être forte et dynamique pour des systèmes digestif et urinaire capables de transformer, assimiler et éliminer de manière optimale.

Le talon pour le bassin et les organes génitaux devrait être stable et assuré suggérant une belle statique corporelle.

La colonne vertébrale se dessine le long du bord interne du pied.

Les deux pieds forment une unité, nous trouvons sur le pied droit les organes de la moitié droite du corps et sur le pied gauche les organes de la moitié gauche. Les organes pairs et ceux placés au milieu du corps se retrouvent sur les deux pieds.

Le « toucher réflexe »est une stimulation spécifique, utilisant des rythmes et des mouvements différents selon l’état des tissus, la présence ou non de « cristaux » (sensation de grains de sable sous les doigts) et une sensibilité particulière voire une douleur du receveur.

Une zone douloureuse ne signifie pas forcément une « maladie » au sens médical du terme mais elle marque un déséquilibre de l’organe en question au moment de la séance. Elle doit être travaillée en priorité avec une pression simple, tranquille.

La réflexologie stimule l’organisme et augmente le niveau d’énergie globale du corps, par le biais du système nerveux autonome, elle envoie des messages pour calmer ou bien activer certaines fonctions.

Selon la réflexologie traditionnelle occidentale (méthode Ingham), les circulations sanguine et lymphatique sont stimulées de manière à drainer toxines et déchets et aider l’organisme à s’en débarrasser. 

Ainsi la plupart des troubles fonctionnels peuvent être   soulagés à condition      également d’en éclaircir l’origine avec la  personne qui fait la démarche d’améliorer sa qualité de vie avec la réflexologie. D’autres moyens d’aller mieux pouvant ainsi être utilisés dans un esprit de complémentarité et de globalité.

Selon la médecine chinoise, de nombreux méridiens se terminent ou démarrent sur les pieds (foie, rate, rein, estomac, vessie et vésicule biliaire), la réflexologie traditionnelle chinoise  régule l’énergie circulant dans les méridiens.   

La stimulation de points clés sur les pieds aide à relancer la circulation dans ces méridiens.